Linkedbyroad

F1 – Alfa Romeo Sauber présente sa nouvelle monoplace 2018

En cette période de trêve hivernale, ce ne sont pas seulement les vents glaciaux qui sont de saison, c’est aussi la saison de présentation de toutes les nouvelles monoplaces de Formule 1. L’écurie suisse désormais sous le nom de Alfa Romeo Sauber n’a pas nos plus manqué à cette tradition puisqu’elle a dévoilé cette semaine la C37 qui sera appelée à faire progesser l’équipe vers le milieu de de la hiérachie cette année.

Reprenant en grande partie la livrée présentée en avant-première en décembre dernier au siège d’Alfa Romeo à Modena, cette nouvelle monoplace laisse ainsi beaucoup de place à la firme italienne. Le blanc et le rouge italien formant les principaux marqueurs de cette voiture, avec une touche bleue historique à l’emblème Sauber. La présence et l’importance du constructeur du groupe Fiat est donc affirmée et confirmée, avec ce partenariat technico-commercial qui devrait faire monter en puissance la structure de Hinwil.

Un nouvel aérodynamisme
Au niveau de l’architecture, la C37 dispose également d’un tout nouveau concept aérodynamique, puisqu’elle n’a absolument plus rien à voir avec l’édition 2017 qui semblait bien faible dans ce domaine. On remarque notamment que l’empattement est beaucoup plus allongé, avec un museau et un aileron avant totalement retravaillés.
Enfin, l’écurie a crée un nouveau système de refroidissement et installé la boîte de vitesse et la suspension arrière de Ferrari.

Un plan de développement élevé et le nouveau moteur Ferrari
Contrairement aux années précédentes où les moyens financiers ne permettaient pas réellement à Sauber de mettre en place des évolutions dignes de ce nom, l’équipe devrait pouvoir introduire cette saison des évolutions majeures. Un nouveau fond plat et un nouvel aileron avant, ainsi que différents éléments aérodynamiques. Tout ceci, avec cette fois-ci le moteur Ferrari de dernière génération, c’est à dire celui identique qui sera également utilisé par la Scuderia Ferrari. On se rappelle que la saison 2017 avait été disputée avec un moteur 2016. Plus de puissance et plus de performance sont donc attendus par l’équipe de Frédéric Vasseur.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse