Linkedbyroad

FERRARI ROMA

Suite à l’annulation du Salon de l’Automobile de Genève 2020 à cause du coronavirus, la plupart des constructeurs présentent leurs nouveautés sur Internet. Il existe cependant quelques rares exceptions, comme Ferrari, qui a tenu à présenter ses nouveautés dans le showroom de Modena Cars SA, concession officielle de la marque à Genève. Rencontre avec la Ferrari Roma.

Basée sur la plateforme et le châssis du cabriolet Portofino, cette toute nouvelle Ferrari Roma vient inscrire une nouvelle GT à part entière dans la gamme du constructeur italien. Elle reprend le moteur V8 3.9L bi-turbo situé à l’avant qui revendique ici 620 équidés pour 760Nm de couple disponible entre 3’000 et 5’750 trs/min sur les roues arrière.

La vitesse maximale de la Ferrari Roma est de 320 km/h. L’exercice du 0 à 100 km/h est effectué en 3,4 secondes grâce notamment à une boîte automatique à double embrayage de 8 rapports dérivée de celle de la SF90 Stradale mais avec des rapports plus longs. Autre donnée, le poids à vide est émis à 1’472kg à vide, ce qui est raisonnable.

Pour une Ferrari moderne, la Roma présente un design plutôt atypique. Bien qu’elle paraisse relativement compacte, elle affiche les mêmes dimensions (longueur et largeur) que la 812 Superfast, cette dernière étant par contre plus basse de 3cm. La Roma est donc plus longue que la Portofino.

Ses lignes néo-rétro s’inspirent des fameuses 250 GTB Lusso ou encore GT 2+2. Priorité donc à la pureté du dessin, pas d’appendices aérodynamiques démesurés mais tout de même un aileron mobile intégré à la lunette arrière. Celui-ci se déploie sur trois niveaux à partir de 100km/h. Grâce à lui, la Ferrari Roma est capable de produire 95kg d’appui supplémentaire à 250km/h par rapport à la Portofino.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

0

louvet


Laisser une réponse