Linkedbyroad

VOLVO V60 R-DESIGN T8 TWIN ENGINE

Ces dernières années, Volvo ne s’est pas fait remarquer pour ses modèles sportifs mais plutôt pour le développement de ses systèmes de sécurité avec comme objectif « Zéro mort en 2020 ». Créée en 2017, la marque Polestar du groupe Volvo promet quant à elle des véhicules 100% électriques à hautes performances. En attendant, le meilleur des deux mondes se nomme V60 T8 R-Design Twin Engine. Est-ce réellement possible de concilier performances, efficience, habitabilité et sportivité ? Nous en avons pris le volant afin de vous livrer quelques éléments de réponse.

Extérieurement, je tombe rapidement sous le charme de cette Volvo V60. Nul doute que la finition R-Design couplée à la teinte Bursting Blue (CHF 1’800.-) y sont pour beaucoup. Pour moi, le compromis entre sportivité et élégance est parfait et les volumes sont idéalement proportionnés. Le catalogue ne propose pas moins de 23 modèles de jantes allant de 18 à 20 pouces. Ici, ce sont les jantes Turbine Black / Diamond Cut (CHF 1’750.-) qui ont été retenues. Plus modernes que sportives, elles conviennent bien à un véhicule efficient.

La bonne surprise continue à l’intérieur. Depuis notre essai de la S60 Polestar en 2016, Volvo a revu l’aménagement de ses habitacles en profondeur. Les finitions ont encore fait un bond en avant et représentent le top de ce que l’on trouve dans ce segment. L’ancienne console centrale flottante pleine de boutons et coiffée d’un petit écran a laissé place à un écran tactile vertical de 9 pouces réactif. Avec leur grille de protection en aluminium brossé, les haut-parleurs Bowers & Wilkins (partie du Business Connect Pro Pack à CHF 4’300.-) apportent une touche supplémentaire à cet intérieur résolument premium. Enfin, élément important pour une voiture de cette catégorie, les sièges convainquent autant par leurs multiples réglages, leur confort et leurs finitions.

Contrairement à ses ancêtres – je pense évidemment à la Volvo 940 – la Volvo V60 n’est pas le break de déménageur au coffre surdimensionné. Avec ses 529 litres jusqu’au cache-coffre, il se situe dans la moyenne inférieure du segment compte tenu des 4,76 mètres de longueur de la bête. A contrario, les passagers arrière sont plutôt bien lotis avec un espace aux jambes confortable même une fois les sièges avant reculés.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse