Linkedbyroad

12h de Sebring – Patrick Pilet et Rolf Ineichen remportent leur catégorie, Cadillac s’impose au général

Disputé dans des conditions de piste difficile en raison de la pluie, ce qui valait un départ safety car, c’est Cadillac qui allait dominer les 12h de Sebring 2019 et notamment la n°31 du Whelen Engineering (Felipe Nasr – Eric Curran – Pipo Derani) qui remportait l’épreuve. Et, s’ils étaient 6 suisses au départ, deux allaient connaître les joies de la victoire lors de cette 67ème édition puisque Rolf Ineichen et ses coéquipiers du Grasser Racing Team s’imposaient en GTD, alors que le franco-suisse Patrick Pilet s’imposait en GTLM

Après la victoire en GTD aux 24h de Daytona, Rolf Ineichen et ses coéquipiers ont remis le couvert à Sebring en remportant une deuxième victoire d’affilée. Pourtant, la victoire fut loin d’être acquise, notamment en raison d’une nécessité de rouler à l’économie alors que la Lamborhini du Magnus Racing mettait la pression sur la voiture du Grasser Racing Team. Heureusement pour l’équipage, la neutralisation en fin de course, offrait la victoire à l’équipe autrichienne malgré un réservoir presque vide sur la ligne d’arrivée.

Rolf Ineichen : « Ce fut une journée fantastique pour nous, j’ai du mal à croire à ce que nous avons accompli. Il y a eu énormément de pluie en début de course ce qui m’a rappelé Daytona. Et, je savais que ces conditions étaient à notre avantage t que nous pouvions l’emporter en fin de course. Nous avons gagné grâce au travail colossal de toute l’équipe. En ce qui me concerne, le meilleur moment fut quand nous sommes entrés dans les stands en troisième place et ressortis premier. Cela démontre à quel point l’équipe est brillante et que nos mécaniciens ont travaillé dut pour gagner. De plus, Mirko m’a impressionné lors de son dernier relais avec des partiels incroyables. »

Deuxième à l’arrivée des 24h de Daytona, Le Land Motorsport et Ricardo Feller avaient ensuite perdu leur podium en raison d’un non-respect du temps de conduite. Aussi, l’équipe avait à cœur de réaliser un bon résultat ce week-end et, durant toute la course, l’Audi du pilote suisse allait se battre aux avant-postes avant de terminer l’épreuve au pied du podium de la catégorie, dans le même tour que la Lamborghini gagnante.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse