Linkedbyroad

24h Daytona – Hugo de Sadeleer au pied du podium, victoire en GTD pour Rolf Ineichen

Après une course pauvre en neutralisation, contrairement aux habitudes, c’est Cadillac qui s’imposait au terme des 2 tours d’horloge sur le tracé de Daytona. Et, pour ses débuts dans l’épreuve, Hugo de Sadeleer termine au pied du podium sur la Ligier du United Autosport.

Tout au long de la course, les Cadillac n°5 et 31 sont restés aux avant-postes, en lutte avec les Acura du team Penske. Mais, ces dernières allaient être victimes de divers soucis (mécanique pour la n°6 et collision pour la n°7) laissant la voie libre aux Cadillac, et ces dernières allaient réussir le doublé, la n°5 de Christian Fittipaldi, Felipe Albuquerque et Joao Barbosa l’emportant devant la n°31 pilotée par Eric Curran, Stuart Middleton, Mike Conway et Felipe Nasr, devant l’Oreca 07 du Core Autosport (Jonathan Bennett, Romain Dumas, Loic Duval, Colin Braun) complétant le podium. Sur le podium au 3/4 de la course, Hugo de Sadeleer et ses coéquipiers du United Autosport (Paul di Resta, Will Owen, Bruno Senna) allaient être retardé par un soucis d’embrayage leur faisant perdre deux places avant de repasser en quatrième place dans les dernières heures de course

Hugo de Sadeleer : « C’est une course très différente de celles dont j’ai l’habitude en europe. La piste aussi est difficile, notamment en raison du banking, mais également, car elle tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre ce qui est assez inhabituel. Ceci dit, j’ai aimé roulé de nuit sous les projecteurs. Nous avons connu quelques osucis en course, notamment, j’ai été obligé de faire un ravitaillement sous régime de safety, alors que les stands étaient fermés, car j’étais à court de carburant, et nous avons reçu un Drive Throught. »

Également au départ en prototype, Simon Trummer terminait la course au sixième rang sur l’Oreca du JDC-Miller Motorsports.

Dans la catégorie GTLM, les Ford ont fait cavalier seuls et c’est un doublé de la marque à l’ovale en Floride. Et, le podium était même 100 % américain puisque la Corvette n°3 complétait le podium devant la voiture sœur de Marcel Fässler, alors que la Porsche de Patrick Pilet terminait au 8ème rang de la catégorie.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse