Linkedbyroad

Barcelone : l’ELMS au cœur de la nuit espagnole

la première fois en 10 ans, l’European Le Mans Series (ELMS) viendra sur le circuit de Barcelone-Catalunya pour une course de quatre heures qui sera disputée le samedi 20 juillet après le coucher du soleil, autre première dans l’histoire de l’ELMS.

Quarante et une voitures, réparties dans les trois catégories en piste, offriront un beau week-end d’action pour le plus grand plaisir des fans, grâce à un plateau international de 29 équipes et 113 pilotes représentant 25 pays du monde entier.

L’attention des Espagnols se concentrera sur l’ancien pilote d’essais de Formule 1 Dani Clos, qui disputera sa première course à domicile depuis son passage en endurance au sein de l’écurie polonaise Inter Europol Competition. Il partagera en catégorie LMP2 le volant d’une Ligier-Gibson avec Adrien Tambay et Jakob Smiechowski.

LMP2 : l’après 24 Heures du Mans

Les 18 prototypes LMP2 seront emmenés par les champions en titre G-Drive Racing, victorieux à Monza. Titré chez les pilotes en 2018, Roman Rusinov est rejoint par Job Van Uitert, lauréat de la catégorie LMP3 l’an passé. Jean-Eric Vergne fera quant à lui sa rentrée après avoir manqué les deux premières manches ELMS de cette saison 2019.

IDEC Sport est à seulement deux points de l’équipe russe, après les podiums de Memo Rojas, Paul-Loup Chatin et Paul Lafargue lors des deux premières courses. Victorieuse de la manche d’ouverture, l’ORECA de DragonSpeed compte 12 points de retard sur l’Aurus 01 de G-Drive Racing.

Dans le plateau LMP2 figurent également des écuries et pilotes vus le mois dernier aux 24 Heures du Mans. Parmi eux, Nicolas Lapierre s’est imposé dans la Sarthe dans cette catégorie avec Signatech Alpine Matmut, deux fois titré en ELMS. Désormais quadruple vainqueur au Mans, le Français sera en piste à Barcelone sur l’ORECA n°37 de Cool Racing.

LMP3 : 15 voitures à la lutte pour la victoire 

La catégorie LMP3 présentera 15 voitures. Eurointernational (Jens Petersen/ Mikkel Jensen) est l’actuel leader, suite à la première victoire de l’équipe en ELMS à Monza. Martin Hippe et Nigel Moore ont signé à ce jour deux podiums qui offrent à Inter Europol Competition un beau début de saison, assorti de la deuxième place au classement général provisoire. L’équipage 100 % française d’Ultimate est à 18 points des leaders. Vainqueurs de la première manche, Matthieu Lahaye, Jean-Baptiste Lahaye et François Heriau ambitionneront de revenir dans la course au titre après n’avoir marqué aucun point lors de la manche de Monza.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse