Linkedbyroad

ELMS – Le team Duqueine Engineering malheureux au circuit Paul Ricard

C’est dans une ambiance caniculaire que le paddock des European Le Mans Series retrouvait la compétition ce week-end, entamant au Castellet la deuxième partie de la saison. Après une course frustrante en Autriche au mois de juillet, le team Duqueine Engineering espérait retrouver la réussite pour ce seul rendez-vous de la saison organisé dans l’Hexagone. Si Antonin Borga se distinguait en signant le meilleur tour en course sur la Norma M 30 N°7, le mauvais sort ne quittait malheureusement pas pour autant les deux prototypes LMP3, contraints à l’abandon de manière prématurée.

Auteurs de la pole position au Red Bull Ring, David Droux, Antonin Borga et Nicolas Schatz abordaient les 4 Heures du circuit Paul Ricard avec une ambition légitime. Après avoir beaucoup travaillé sur les réglages d’une voiture qu’il continue encore de découvrir, l’équipage se montrait légèrement en retrait lors des qualifications, Antonin Borga signant un 12ème temps loin de son potentiel. Le pilote suisse allait bénéficier de tout le travail effectué le lendemain lors du début de course. Après un excellent départ, lui permettant déjà de gagner plusieurs positions, il réalisait un premier relais de toute beauté, multipliant les dépassements et ramenant la voiture aux stands à la deuxième position. Nicolas Schatz prenait le relais et se maintenait aux avant-postes avec un rythme solide. La Norma M 30 N°7 était malheureusement contrainte à l’abandon en raison d’un problème mécanique au cours du relais du multiple champion de France de la montagne, privant une nouvelle fois ses pilotes d’un podium qui leur semblait promis.

Vincent Beltoise et Lucas Légeret accueillaient un nouveau coéquipier au circuit Paul Ricard, en la personne de Nicolas Melin. Ce nouvel équipage était pénalisé par une sortie de piste lors de la deuxième séance d’essais libres, réduisant le temps de roulage des pilotes. Avec une auto réparée dans les derniers instants précédant les qualifications grâce à un très beau travail de l’équipe technique du team Duqueine Engineering, Vincent Beltoise parvenait à se mettre dans le bon rythme, réalisant au final une 14ème position tout à fait honorable dans ces conditions. Il était malheureusement victime d’un contact le lendemain lors du départ et perdait ensuite beaucoup de temps pour doubler les GT. Revenu au contact du top 10, il cédait le volant à Nicolas Melin qui devait malheureusement abandonner suite à un problème technique survenu avant la mi-course.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse