Linkedbyroad

Formule E : Seconde victoire pour Jean-Eric Vergne

La sixième des douze épreuves du championnat FIA de Formule E, disputée samedi à Punta del Este en Uruguay, a été remportée par Jean-Eric Vergne (Techeetah). Il s’agit, après celle remportée à Santiago du Chili, de la deuxième victoire de la saison pour le pilote français qui avait succédé à Sébastien Buemi chez Toro Rosso en F1. Solidement installé au commandement du championnat, il s’est imposé à l’issue d’un superbe duel avec le champion sortant, le Brésilien Lucas di Grassi (Audi Sport), lui aussi un ancien pilote de F1. Si le Britannique Sam Bird (DS Virgin) a terminé 3e, les Suisses Sébastien Buemi (Renault e.dams) et Edoardo Mortara (Venturi) n’ont pas connu la réussite escomptée. Le Vaudois a en effet été contraint à l’abandon alors que le Genevois s’est classé 17e après avoir été victime d’une touchette au 9e tour.

Qualifié en pole-position après le déclassement de quatre pilotes l’ayant précédé lors de la « superpole », Jean-Eric Vergne a mené l’E-Prix de Punta del Este de bout en bout. Auteur du meilleur temps lors des qualifications, Lucas di Grassi a été déclassé par le collège des commissaires pour avoir coupé la chicane. Même sanction pour Alex Lynn (DS Virgin), Oliver Turvey (NIO) et Mitch Evans (Jaguar).

Le Brésilien, de retour dans le peloton de tête après un début de saison catastrophique, est resté dans le sillage de Jean-Eric Vergne pendant les 37 tours de course. Après une ultime tentative à trois tours de l’arrivée, le pilote d’Audi Sport a finalement dû se contenter de la 2e place à une demi-seconde du vainqueur. Sam Bird, Mitch Evans (Jaguar), Felix Rosenqvist (Mahindra), Alex Lynn (DS Virgin) et Oliver Turvey (NIO) ont terminé dans cet ordre en 3e, 4e, 5e, 6e et 7e positions.

Huitième, José-Maria Lopez (8e, Dragon) a précédé sur la ligne d’arrivée son coéquipier Jérôme D’Ambrosio. Le plus vaudois des pilotes argentins – il habite à Mies, près de Nyon, après avoir longtemps habité dans la région lausannoise – a signé le meilleur tour en course en 1min16s811 et a ainsi remporté le prix spécial décerné par une célèbre carte de crédit. Pour la petite histoire, on rappellera que José-Maria Lopez a succédé au Biennois Neel Jani au sein de l’écurie américaine Dragon. Après les deux premiers E-Prix de la saison, le pilote d’usine Porsche, ancien vainqueur des 24 Heures du Mans et champion du monde d’endurance en 2016, a en effet préféré se concentrer sur la Super-Saison du WEC où il courra au sein de l’écurie Rebellion ainsi que sur différents engagements avec Porsche dont une course au volant d’une 911 RSR au Japon.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse