Linkedbyroad

Home Rallye Autres championnats Rallye Antibes – Côte d’Azur : Nicolas Lathion et Yannick Schriber engrangent de l’expérience

11ème rang en Peugeot 208 Rally Cup pour Nicolas Lathion / Yannick Schriber, qui poursuivent leur progression dans le trophée. Parmi les deux autres équipages suisses engagés, un seul ralliait également Antibes dimanche.

Le Rallye d’Antibes – Côte d’Azur, comptant pour le Championnat de France des Rallyes asphalte et, notamment, la 208 Rally Cup, offrait ce week-end (19-20 mai) son superbe parcours de 660 km, dont plus de 200 km de chrono souvent sinueux, répartis en 12 spéciales, et reprenant des tracés du “Monte” ou du Rallye de Grasse (Col de Bleine – Aiglun, Ponts de Miolan – Toudon, Col du Turini, …). Les conditions météo étaient, comme souvent en cette saison, très changeantes, ce qui complique passablement les choix de pneus et de réglages.

Pour l’équipage valaisan du “Sébastien Loeb Racing”, qui découvrait le rallye, rien n’a été simple dès le départ, comme nous l’a expliqué le pilote, Nicolas Lathion.

Nicolas Lathion : Nous avions eu déjà des problèmes avec les freins lors de notre séance d’essais le jeudi, que l’on pensait avoir réglés. Mais après 5 km dans l’ES 2, ces soucis de blocage de roues réapparaissent, nous handicapant beaucoup, et nous avons fini les derniers kilomètres des ES 2 et 3 avec la pédale de frein au fond ! Toute l’équipe du Sébastien Loeb Racing (que je profite de remercier) s’est creusée les méninges pour régler ce souci à l’assistance. Mais vu le changement de météo avec la venue de la pluie, et de plus, contraints de partir avec des pneumatiques durs (31) et avec une confiance inexistante à cause des frayeurs de la matinée, difficile de savoir si le problème était réglé.

Dans la première étape, constituant la première grosse moitié du rallye, l’équipage valaisan rentrait à Antibes au 13ème rang provisoire du trophée. Dans la seconde étape, l’objectif du duo était de reprendre confiance, malgré un léger souci encore avec les freins :

Nicolas Lathion : Avec une météo un peu plus clémente dans la première boucle, l’objectif principal était de reprendre confiance. Malgré encore un léger souci dans ces freins, ça ne s’est pas si mal passé. Et l’après-midi, vu le nombre de pneus limité et le retour des orages, il a fallu gérer jusqu’à l’arrivée avec ce qui nous restait.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse