Linkedbyroad

Sauber annonce un nouveau partenariat avec Alfa Romeo et son duo de pilotes pour 2018

C’était dans l’air depuis plusieurs semaines, c’est maintenant officiel. Sauber pourra bien compter sur le soutien d’Alfa Romeo dès 2018 et a signé un partenariat à long terme avec la marque du groupe Fiat. Après l’annonce faite en mileu de semaine dans les médias, Alfa Romeo et Sauber ont mis les petits plats dans les grands ce samedi 2 décembre en présentant la nouvelle livrée de cette Alfa Romeo Sauber F1 au Museo Storico Alfa Romeo. Les pilotes pour la saison prochaine ont également été annoncés avec le maintien du Suédois Marcus Ericsson et l’arrivée du Monégasque Charles Leclerc.

Ne l’appelez plus Sauber F1 Team, mais Alfa Romeo Sauber F1. Après une saison 2017 très difficile et alors que beaucoup d’observateurs prédisaient une possible disparition de l’équipe, quel retournement de situation pour l’écurie d’Hinwil. Encore une fois, le Team fondé par Peter Sauber est parvenu à se relancer et trouver de nouveaux partenaires pour garantir son futur d’une histoire longue de 25 ans. On se souvient ainsi des différentes épopées avec dans l’ordre chronologique le moteur Mercedes, puis Red Bull, Crédit Suisse, Petronas, le rachat (et la revente) de BMW et enfin la dernière acquisition par Longbow Finance. Et à chaque fois, l’usine et l’histoire de l’écurie suisse en ressortent grandis. Cette nouvelle annonce de partenariat stratégique, commercial et technologique avec la petite soeur de Ferrari est donc un nouveau gros coup pour Sauber.

Un retournement de situation salvateur
Pourtant rien ne laissait présager un tel scénario, voici encore six mois. Ainsi, avec la signature avant l’été d’un contrat moteur Honda, la perspective d’un rapprochement avec Ferrari en tant que filière junior disparaissait de facto. Néanmoins, l’arrivée de Frédéric Vasseur et les fortes décisions prises avec le nouveau propriétaire Pascal Picci auront totalement changé la donne. Plus de Honda mais un nouveau partenariat moteur avec Ferrari qui amène sur un plateau le retour d’Alfa Romeo, secrètement espéré depuis de longues années par Sergio Marchionne (le président de Ferari) et par les très nombreux fans de la marque de Modena qui n’y croyaient d’ailleurs bientôt plus.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse