Linkedbyroad

Spa-Francorchamps sous la pluie, première victoire 2018 de United Autosports

Après un peu plus de deux heures de course sous une pluie battante, les 4 Heures de Spa-Francorchamps ont été interrompues au drapeau rouge et le résultat entériné, alors que la météo continuait de se dégrader. La Ligier n°22 de Phil Hanson et Filipe Albuquerque (United Autosports) a décroché sa première victoire de la saison 2018 devant l’ORECA n°21 de Nico Lapierre, Ben Hanley et Henrik Hedman (DragonSpeed). La Ligier n°23 de Panis Barthez Compétition termine troisième.

L’ORECA n°26 de G-Drive Racing termine loin dans le classement avec ces conditions météo difficiles. Mais avec seulement la moitié des points attribuée, l’écurie russe, déjà trois fois victorieuse en 2018, remporte le titre LMP2, tandis que Roman Rusinov et Andrea Pizzitola sont couronnés chez les pilotes.

La catégorie LMP3 a également souri à United Autosports. Sa Ligier-Nissan n°2 monte sur la plus haute marche du podium, avec le champion 2017 John Falb et le “super remplaçant” Scott Andrews en l’absence de Sean Rayhall qui, malade, n’a pu faire le déplacement en Belgique.

Grande première également pour Ebimotors, titré en GT3 dans la Michelin Le Mans Cup en 2017. L’équipe italienne s’impose en catégorie LMGTE, alors que Riccardo Pera, Fabio Babini et Bret Curtis fêtent leur première victoire en ELMS.

De la pluie, toujours de la pluie…

Compte tenu des prévisions météo très pluvieuses sur la région des Ardennes, décision est prise d’avancer de 75 minutes le départ des 4 Heures de Spa-Francorchamps. A 10h45, quarante concurrents s’élancent donc derrière la voiture de sécurité et la suivent pendant un quart d’heure avant que la direction de course n’ordonne le drapeau vert sur une piste détrempée.

Partie de la pole position, l’ORECA n°26 d’Andrea Pizzitola (G-Drive Racing) est en tête, alors que l’ORECA n°28 de Paul-Loup Chatin (IDEC Sport) rentre au stand pour changer de pneus. Blottie sous l’aileron arrière de Pizzitola, l’ORECA n°29 de Nico Jamin (Duqueine Engineering) finit par prendre la tête à Fagnes.

Jean-Baptiste Lahaye (Norma n°17, Ultimate) est leader de la catégorie LMP3, alors que les Ligier n°15 de Job van Uitert (RLR MSport) et n°11 de Mattia Drudi (Eurointernational) sont à la lutte pour la deuxième place. Van Uitert parvient à conserver cette position et à déloger la n°17 du commandement.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse