Linkedbyroad

Supercars – Premier top 10 pour Simona de Silvestro, Scott McLaughlin champion 2018

Le dernier rendez-vous de l’année 2018 de Supercars, dans les rues de Newcastle, allait être décisive pour le titre puisque Scott McLaughlin et Shane Van Gisbergen arrivaient dans la cité de Nouvelle-Galles du Sud (Australie) séparés de seulement 14 points, alors que Simona de Silvestro arrivait en pleine confiance sur un tracé qu’elle adore.

Malgré une erreur dans la stratégie en ne s’arrêtant pas lors du Safety car, la pilote suisse Simona de Silvestro réalisait une belle course le samedi, et enregistrait son meilleur résultat dans la discipline en prenant la dixième place finale. Même si elle avouait avoir fait quelques erreurs :

Simona de Silvestro : « Nous avons commis une faute en ne nous arrêtant pas lors du Safety car, et nous pensions vraiment avoir tout perdu à ce moment-là. Mais notre rythme était bon avec les vieux pneus, et j’ai pu gagner quelques places. J’ai fait quelques erreurs à l’épingle et perdu un peu de temps, mais nous poursuivrons demain. Je pense que le résultat aurait pu être meilleur, mais nous continuons d’apprendre. »

Malheureusement pour la Suissesse, la course dominicale n’allait pas aussi bien se passer, puisque Simona était impliquée dans un accrochage et terminait sa saison par une vingt-quatrième place.

Simona de Silvestro : « Au départ, je fus un peu coincée dans le trafic, ce qui était frustrant, mais avec une piste claire, le rythme était bon. Nous avions un bon train de pneus pour le dernier relais, mais j’ai été prise dans un accrochage. Je ne sais pas ce qui s’est passé, peut-être que certains ne supportent pas de se faire dépasser. Ce fut une saison frustrante mais maintenant, nous allons passer à la saison prochaine et continuer à nous battre. »

Pour la lutte pour le titre 2018, le tournant du championnat arrivait le samedi. Ainsi, Scott McLaughlin, en tête à l’entrée du dernier tour, laissait passer son adversaire au championnat à deux virages de l’arrivée, le pilote Ford étant limite en carburant, ce qui le contraignait à ne pouvoir se défendre convenablement. Aussi, à l’issue de la course, seulement deux points séparaient les deux protagonistes. Mais le pilote Holden perdait la victoire un peu plus tard, puisque Shane Van Gisbergen recevait une pénalité de 25 secondes suite à une infraction de son équipe lors du dernier ravitaillement, chutant ainsi au cinquième rang. Dans ces conditions, Scott McLaughlin se retrouvait dans une position confortable avant la dernière course, puisqu’une sixième place, en cas de victoire de son adversaire, l’assurait du titre.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse