Linkedbyroad

VdeV – “And the winners are…”

S’il reste un meeting V de V Endurance Series à disputer, à Estoril début novembre, où se joueront les titres d’Endurance GT / Tourisme / LMP3 / PFV et Monoplace, cette escale sur le circuit du Mans, organisée du 5 au 7 octobre, a consacré les premiers champions de la saison 2018 en Challenge Endurance VHC et Funyo.

Challenge Endurance GT / Tourisme / LMP / PFV V de V

Après avoir essuyé un abandon à Navarra, la Ligier JSP3 n°22 Inter Europol Competition de Jakub Smiechowski et Pontus Fredriksson se devait de réagir en terre sarthoise. La mission semblait accomplie pour le prototype jaune et vert qui s’impose de manière assez limpide au prix d’une stratégie consistant à effectuer au plus tôt ses passages obligatoires par les stands. Mais pour avoir provoqué une collision, l’équipage reçoit après course une pénalité de 40 secondes et rétrograde en deuxième position, revenant ainsi à 1,5 point au championnat de la Ligier n°26 Wimmer Werk Motorsport de Wimmer / Kaiser / Bachler, 4e sous le drapeau à damier.

Durant la dernière heure, Inter Europol Competition avait même pu rêver du doublé, la Ligier n°33 de Scheuschner / Müller Crepon pointant en deuxième position. Mais c’était sans compter sur le retour fracassant de la Norma M30 n°72 TFT de A. Robin / M. Robin / Paillot, revenue dans les échappements de la n°33 dans la dernière demi-heure, après une intervention du Safety Car. Le mano à mano est somptueux, mais à dix minutes du terme, une crevaison sonne le glas des espoirs de la Ligier qui se classe finalement 5e en profitant du retrait de dernière minute de la Norma n°20 DB Autosport de L. Robert / A. Robert / Brenier. Un coup dur pour l’équipe bourguignonne, qui avait monopolisé la première ligne de la grille et qui avait déjà perdu la Norma n°21 des polemen Bassora / Bèche / Perissel.

Pour la n°72, la récompense est double. Car après la pénalité reçue par la n°22, Arnold – dont c’est aujourd’hui l’anniversaire – et Maxime Robin, accompagnés de Philippe Paillot, sont déclarés vainqueur. Le trio de l’écurie TFT ne pouvait rêver meilleur endroit pour célébrer ce succès, obtenu après celui de Dijon, début juillet, puisque l’on était ce week-end sur les terres de So24 qui assiste Maxime Robin dans son évolution de carrière !

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse