Linkedbyroad

Vergne s’impose devant Lotterer et Buemi à l’e-Prix de Santiago

L’e-Prix de Santiago du Chili, quatrième épreuve de la quatrième saison du championnat FIA de Formule E, a vu ce samedi 3 février le Français Jean-Eric Vergne (Techeetah) s’imposer avec respectivement 1.154 et 1.959 seconde d’avance sur son coéquipier allemand André Lotterer et le Vaudois Sébastien Buemi (Renault e.dams). Ces faibles écarts reflètent bien l’intensité de la course qui a été disputée de bout en bout.

Santiago du Chili, capitale du pays du même nom, est une mégalopole dont l’agglomération compte plus de sept millions d’habitants. Considérée comme la ville présentant la meilleure qualité de vie de l’Amérique latine, elle a été le théâtre du premier doublé de l’histoire du championnat FIA de Formule E. Pour la première fois en 37 courses de cette compétition réservée à des monoplaces 100% électriques, ce sont en effet deux pilotes de la même écurie qui ont terminé aux deux premières places, en l’occurrence les deux pilotes de l’écurie Techeetah Jean-Eric Vergne et André Lotterer, lequel a marqué à cette occasion ses premiers points dans la discipline.

Ce doublé n’a cependant tenu qu’à un fil. Après le changement de voitures, André Lotterer a tamponné par l’arrière son coéquipier Jean-Eric Vergne dans le premier virage du circuit. Pendant plusieurs secondes, les monoplaces de ces deux anciens pilotes de F1 (58 GP pour Vergne chez Toro Rosso de 2012 à 2014 et 1 GP pour Lotterer chez Caterham en 2014) ont formé un drôle de petit train avant de se détacher comme par enchantement.

Plus rien (même pas une amende de 30’000 dollars pour avoir modifié les nouveaux harnais fournis par les organisateurs pour cette première course disputée sans temps d’arrêt minimum pour le changement des monoplaces aux stands) n’allait empêcher Jean-Eric Vergne et André Lotterer, séparé par une toute petite seconde sur la ligne d’arrivée, d’offrir le premier doublé de l’histoire de la Formule E à leur écurie chinoise Techeetah qui fait appel à la technologie Renault dans ses monoplaces.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse