Linkedbyroad

WRC – Ott Tänak se relance au Chili

En remportant sa deuxième victoire de la saison Ott Tänak a fait une bonne opération en ayant pris le maximum de point possible sur le week-end, et revenant ainsi à 10 points de Sébastien Ogier, nouveau leader du championnat, alors que Thierry Neuville a rétrogradé au troisième rang après avoir abandonné.

Si la première spéciale du rallye était remportée par Kris Meeke alors que Ott Tänak et Sébastien Ogier perdaient, tous deux, une poignée de seconde suite à une petite faute, le reste de la journée allait être à l’avantage des deux hommes alors que le Britannique perdait pied sur la suite de la journée. Ainsi, Ott Tänak réalisait ensuite trois temps scratch, sur les six du jour, et clôturait la première journée en tête de l’épreuve avec une grosse vingtaine de seconde sur le pilote Citroën. Auteur de bons chronos mais aussi de quelques petites fautes, Jari-Matti Latvala concluait cette première étape au troisième rang juste devant Thierry Neuville, ce dernier ayant été handicapé par un temps forfaitaire à la suite d’un drapeau rouge le matin. Cinquième Kris Meeke perdait des positions au fil de la journée à l’inverse de Sébastien Loeb qui, après avoir pris ses marques pour son premier rallye terre au volant de la Hyundai, réalisait de bons chronos l’après-midi concluant sa journée par un temps scratch.

Mais la deuxième journée du rallye allait être marquée par l’accident de Thierry Neuville. Sorti trop large d’un virage à gauche, la Hyundai partait alors dans une série de tonneaux, heureusement Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul s’en sortaient indemnes, et c’était l’abandon pour l’équipage Belge. Devant, Ott Tänak accentuait son avance au fil de la journée alors que Sébastien Ogier tentait un coup de poker sur les pneumatiques, mais un changement de météo le soir permettait à Sébastien Loeb de revenir à 5 secondes de la Citroën, le nonuple champion précédant les deux Ford d’Elfyn Evans et Teemu Suninen le samedi soir. En difficultés, Esapekka Lappi et Andreas Mikkelsen pointaient au sixième et septième rang devant les WRC 2 alors que les Toyota de Jari-Matti Latvala (casse de la transmission) et Kris Meeke (tonneau) perdaient beaucoup de temps.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse