Linkedbyroad

WRC – Sébastien Ogier s’impose au Pays de Galles et se replace au championnat

Après le rallye de Turquie, les chances du quintuple champion du Monde semblaient minces pour conserver son titre, mais la victoire en Pays de Galles et les gros points manqués de ses deux adversaires ont permis au pilote Ford de revenir à quelques longueurs au championnat alors que deux épreuves restent à disputer.

Après la super spéciale le vendredi soir remportée par Esapekka Lappi, c’est Ott Tanak qui prenait les commandes de l’épreuve dès la première vraie épreuve. Et le pilote Toyota allait se montrer dominateur en cette première journée, d’autant que Sébastien Ogier allait être victime d’un problème mécanique le matin, le privant des première et deuxième vitesses, et qu’Elfyn Evans était contraint de se retirer suite à un problème mécanique alors que les deux pilotes Ford se montraient les plus aptes à suivre le rythme de l’Estonien.

Après un début de rallye frustrant pour le leader du championnat Thierry Neuville, notamment en raison d’un set-up non satisfaisant, le pilote belge allait réussir un bel après-midi et remonter ainsi à la deuxième place, mais à près de 30 secondes du leader, alors que Sébastien Ogier, huitième lors de l’assistance de mi-journée, remontait au cinquième rang derrière les deux Toyota de Jari-Matti Latvala et Esapekka Lappi.

Mais le samedi matin, Thierry Neuville partait à la faute et chutait au huitième rang alors que, dans le même temps, Sébastien Ogier continuait sa remontée et prenait la deuxième place après la faute du pilote Hyundai. En revanche, rien à signaler jusqu’à la mi-journée pour Ott Tanak, qui continuait d’accentuer son avance. Mais dans la première spéciale de l’après-midi, il était contraint à l’abandon en raison d’une casse du radiateur, et le quintuple Champion du Monde se retrouvait alors en tête, mais avec la menace des deux autres Toyota, puisqu’il ne devançait les deux Finlandais du constructeur japonais que de 4 (Latvala) et 11 secondes (Lappi) alors que Craig Breen restait en embuscade à 13 secondes du leader le samedi soir.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse