Linkedbyroad

ALFA ROMEO STELVIO QUADRIFOGLIO

Un essai extraordinaire pour une voiture extraordinaire. Voici ce que m’ont concocté FCA Suisse et Professional Driving en me convoquant sur la piste d’essai de Balocco pour un stage de conduite de deux jours. La voiture ? Un SUV plutôt encombrant… Sur un circuit, cela a de quoi faire sourire. Sauf qu’il s’agit de l’Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio ! Un SUV pour le moins extraordinaire, puisqu’en bouclant le célèbre Nurbrurgring en 7 minutes et 51 secondes, il est le plus rapide de sa catégorie. De quoi inquiéter les Giulia et 4C venues en masse sur la piste de Balocco ?

Une fois par année, Professional Driving propose un week-end de réjouissances à Balocco aux clients du groupe FCA. Les 102 participants sont arrivés essentiellement de Suisse alémanique, mais je repérerai deux plaques vaudoise, quelques italiennes et allemandes… Et même une portugaise ! Les forces en présence sont multiples : Alfa Romeo 4C, Giulietta, 159, Brera, et bien sûr les récentes Giulia et Stelvio qui sont majoritairement des Quadrifoglio. Des Abarth et même quelques Lancia complètent le plateau.

Après une petite heure de théorie, je prends possession du Stelvio Quadrifoglio qui m’attend, que j’ai repéré facilement grâce à sa couleur bleu Misano. Quelle bête ! Par rapport au Stelvio 2.0 Q4 essayé cet hiver, ses nombreux appendices, ses pneus arrière de 285mm et ses quadruples sorties d’échappement le rendent plus imposant. Paré de carbone et avec son bouton de démarrage rouge, l’habitacle de ce Stelvio Quadrifoglio respire aussi plus la sportivité que celui de son petit frère.

A peine ai-je le temps de régler ma position de conduite que déjà mon groupe doit se déplacer vers le premier exercice. Alors que les autres participants sont familiarisés avec leur véhicule, ce n’est pas du tout mon cas. Mon premier défi sera donc de ne pas être ridicule au volant de ce Stelvio qu’il va bien falloir que j’apprivoise. Heureusement, la plupart des exercices ne me sont pas inconnus ; je sais par exemple qu’il faut garder les roues droites en freinant à fond avant de commencer à tourner pour éviter un obstacle. Mais la piqûre de rappel est de bon ton, surtout lorsqu’il s’agit de slalomer entre des cônes sur un revêtement glissant avec 510ch sous le pied droit !

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse