Linkedbyroad

ASTON MARTIN DBS SUPERLEGGERA VOLANTE

Subissant les normes environnementales de plus en plus restrictives, les moteurs V12 disparaissent petit à petit du paysage automobile, au grand désespoir de leurs admirateurs. Fort heureusement, certains constructeurs luttent contre cette vague de downsizing et continuent de nous proposer ces merveilles mécaniques. C’est le cas d’Aston Martin, avec la DBS Superleggera Volante, la version cabriolet de la même DBS que nous avons essayée en juin 2019. Qui dit V12 dit sonorité envoûtante ! Quoi de mieux qu’un cabriolet pour profiter de cette symphonie ?

La DBS Superleggera se situe au sommet de la gamme Aston Martin. Son gabarit est sensiblement semblable à la DB11, dont elle reprend la plate-forme. Mais avec ses 725ch, elle se place au-dessus de la plus performante des DB11, la DB11 V12 AMR (639ch) que nous avons pu essayer cet hiver. Il s’agit donc d’une GT à connotation très sportive. C’est ce que nous aurons le plaisir de constater durant cet essai.

La teinte Onyx Black de notre modèle d’essai ne permet pas de distinguer la complexité de sa carrosserie au premier regard. Étant d’abord un peu déçu par le choix de cette couleur, je la trouve finalement intéressante, puisque la découverte des courbes et appendices se fera progressivement, au rythme des prises de photos et des coups d’œil furtifs, dans des lieux différents.

Le Carbon Badge Pack 3 (CHF 10’525.-) propose des badges en carbone, donnant des teintes et des textures très différentes en fonction de la luminosité.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

0

louvet


Laisser une réponse