Linkedbyroad

CHEVROLET CORVETTE GRAND SPORT

La Chevrolet Corvette est « la » voiture de sport américaine emblématique, qui a gagné son rang en suscitant l’enthousiasme des passionnés depuis plus d’un demi-siècle. Présentée en tant que concept-car au Salon de New York en 1953, la Corvette a été rapidement mise en production. Plus de 60 ans plus tard, le constructeur de Detroit débarque en Europe avec le modèle C7 (pour septième génération), avec la même recette originale mais sans cesse améliorée.

Comme tout bon Helvète passionné d’automobile, vous savez certainement que Louis Chevrolet, l’un des fondateurs de la marque homonyme en 1911, est né à La Chaux-de-Fonds. Malheureusement, comme je l’expliquais lors des 24h du Mans 2015, cet héritage est aujourd’hui complètement oublié. Les puristes continueront cependant à voir le drapeau suisse aux côtés du drapeau à damier dans le logo Corvette, le seul utilisé sur ce modèle de « Chevy ». Fort de ce riche passé historique, ce n’est pas sans émotion que je prends réception de cette icône de l’automobile sportive US. Pour cet essai, je dispose de la dernière-née de la famille, la Corvette Grand Sport Cabriolet. Dans la gamme Corvette, la Grand Sport se situe entre la Stingray et la Z06. Elle se démarque par des équipements « performance » justement repris de la Z06, tout en conservant le moteur de la Stingray.

A peine glissé dans l’habitacle de la belle américaine que déjà je me dirige vers les autoroutes allemandes. Heureux hasard du calendrier, je me rends aujourd’hui au circuit d’Hockenheim pour assister aux finales de l’ADAC. Parti de Zurich, j’opte pour un itinéraire via Schaffhouse dans l’espoir de bénéficier d’un minimum de circulation sur les tronçons autoroutiers allemands non soumis à une limitation de vitesse. Dans les sempiternels embouteillages entre les bords de la Limmat et la frontière allemande, je prends le temps de découvrir ce bolide, dont la prise en main est plutôt aisée. J’apprécie l’ambiance intérieure avec cette omniprésence de décor carbone (CHF 1’100.-). Le confort est très correct à bord de cette super sportive et l’équipement particulièrement riche ; il ne manque rien ! La connectique est à la page et, déjà, le système audio Bose distille ma musique préférée sans aucune fausse note.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse