Linkedbyroad

JAGUAR F-PACE SVR

J’ai longtemps considéré Jaguar comme une marque produisant des berlines de luxe destinées à de riches sexagénaires passant plus de temps au golf que sur les circuits. Mais il y 5 ans environ, Jaguar et Land Rover ont créé le département « Special Vehicle Operations », l’équivalent de la division « M » de BMW ou de la branche « AMG » de Mercedes. Depuis lors, une batterie d’ingénieurs basée dans le Warwickshire s’applique à transformer des Jags et des Range ordinaires en véhicules ultra sportifs de hautes performances.

Le logo SVR (Special Vehicle Racing), déjà vu sur la cousine Range Rover Sport et sur la Jaguar F-Type, prend place désormais également sur la F-Pace, le SUV à succès de Jaguar. Plutôt surprenant pour un constructeur qui s’engage ouvertement vers les véhicules électrifiés. Mais on ne va pas s’en plaindre, d’autant plus que Jaguar propose deux alternatives totalement antagoniques : le studieux I-Pace électrique et le turbulent SVR F-Pace dont nous vous proposons l’essai aujourd’hui.

Dès le premier coup d’œil, on comprend que la Jaguar F-Pace SVR est bien plus qu’un modèle standard. Ici pas de faux artifices, tous les changements visuels apportés à la SVR ont une réelle fonction. Par exemple, les entrées d’air élargies dans le pare-chocs avant contribuent à refroidir le moteur, tout comme les bouches d’aération du capot. De l’air pénètre également dans les passages de roue avant pour aider à refroidir les gros disques de frein de 395mm. Tout a été pensé pour améliorer l’aérodynamique et le refroidissement tout en offrant une allure très racée à ce qui était déjà une belle voiture.

La Jaguar F-Pace SVR est sans doute l’un des plus beaux SUV survitaminés du marché. Si l’avant de la voiture est imposant, mais plutôt classique, je ne me lasse pas d’admirer la vue 3/4 arrière, avec cette ligne de toit fuyant délicatement jusqu’à l’imposant spolier arrière. La poupe est une vraie réussite, agressive à souhait avec ses quatre sorties d’échappement inspirées de la F-Type. Ces derniers, ainsi que les logos SVR, trahissent clairement la nature de la bête. Si vous voulez rester discret, il faudra opter pour une couleur classique, comme le « Indus Silver » de notre modèle d’essai.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse