Linkedbyroad

Jaguar F-Type P300

Si la crise de la cinquantaine vous guète, ou l’envie de rouler cheveux au vent (enfin, ceux qu’il vous reste) vous enthousiasme, la Jaguar F-Type doit figurer sur votre liste de souhaits. Surtout si vous êtes sensible au charme britannique et que deux places vous suffisent.

A l’annonce de l’essai de cette F-Type cabriolet, ma plus grande question était de savoir si elle serait animée par un V6 ou par un V8. Ne connaissant pas la gamme Jaguar par cœur, je jette un œil à la fiche technique. Elle m’indique que le P veut dire Essence (Petrol en Anglais), et 300 la puissance délivrée par son moteur… 4 cylindres. Grand moment de solitude. Ils ont osé ! Ou plutôt, ils n’ont pas eu le choix : satanées normes anti-pollution toujours plus contraignantes !

Hasard du calendrier, je prends possession de la belle la veille du Rallye International du Valais. Belle, parce que si il y a un point où elle fait l’unanimité, c’est bien son physique ! Dans sa teinte Yulong White (CHF 1’240.-) et campée sur ses jantes de 20’ (CHF 2’580.-), elle dégage une classe dont seuls les britanniques ont le secret. Le contraste apporté par le pack extérieur Black (CHF 840.-), son capot bombé et la grosse sortie d’échappement central apportent une touche de sportivité. Ses poignées affleurées et ses optiques profilées complètent le tableau. Son profil n’est pas sans rappeler celui d’une Aston Martin. Il y a pire comme comparaison.

Une fois glissé à l’intérieur, le même sentiment de classe et de perfection se dégage. Difficile de lui trouver des défauts. Les sièges entièrement en cuir (CHF 2’420.-) disposent d’une large plage de réglages, qui permettra à tous les gabarits de s’y sentir à l’aise. Devant les traditionnels cadrans analogiques se trouve un volant à méplat munis de palettes. Elles commandent la seule transmission disponible avec le moteur 2 litres, soit une boîte automatique ZF à 8 rapports. Au centre se trouve en position horizontale et très bien intégré un écran tactile de 10 pouces. Il est réactif, et les commandes se font de manière très intuitive. Les commandes de la climatisation sont bien intégrées, et la bouche de ventilation centrale sort du tableau de bord lorsqu’on fait appelle à elle. En levant les yeux, la finition en Alcantara de l’intérieur de la capote vous fera oublier les CHF 80.- de l’option Pare-Soleil sport avec miroir de courtoise ! Mais assez bavardé, prenons maintenant la route.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse