Linkedbyroad

JAGUAR I-PACE FIRST EDITION

Elles sont toutes là, bien alignées devant le « Test Centre » que le groupe Jaguar/Land Rover a construit à proximité du circuit du Nürburgring. Elles, ce sont les toutes nouvelles Jaguar I-Pace First Edition. Il s’agit de la première Jaguar 100% électrique et ses données techniques, tout comme ses performances, sont très prometteuses. Jugez-en plutôt : 400ch, un couple de 696Nm, une accélération de 0 à 100km/h en 4,8 secondes et une autonomie de 480km si l’on en croit les propos des responsables de Jaguar.

Ces derniers nous ont conduits au centre d’essai à bord d’une Range Rover Sport SVR de 550ch identique à celle que nous avions essayée l’année passée et propulsée par le même moteur que la Jaguar F-Type R. Les collaborations entre les deux marques du groupe sont nombreuses. On s’en aperçoit dès qu’on s’approche des poignées de portes de l’I-Pace. Celles-ci, encastrées, sont escamotables comme celles des Range Rover Velar et des… Tesla !

Si certains qualifient l’I-Pace de SUV, son concepteur Wolfgang Ziebart, un ancien cadre de BMW, préfère parler d’un crossover dont les lignes ont été inspirées par celles du prototype C-X75, une supercar qui avait été présentée au Mondial de l’automobile de Paris de 2010 et qui disposait de quatre moteurs électriques. « Ces deux voitures partagent de nombreuses similitudes au niveau de la calandre, des passages de roues antérieurs galbés et des hanches musclées », explique Wolfgang Ziebart en nous invitant à faire le tour de l’I-Pace.

Ces deux Jaguar se distinguent par ailleurs par un excellent coefficient de pénétration (Cx) dans l’air qui s’explique avant tout par l’absence de moteur à l’avant car, dans le cas de l’I-Pace, les deux moteurs électriques synchrones à aimants permanents sont intégrés dans les essieux avant et arrière et que les batteries sont dissimulées sous l’habitacle.

Les poignées encastrées précédemment évoquées contribuent elles aussi à l’excellent Cx de 0,29. Il en va de même de la suspension pneumatique qui abaisse la carrosserie de 10mm lorsque l’I-Pace roule à plus de 105km/h. Notons enfin que les projecteurs Matrix LED soulignent les lignes épurées et forment des doubles «J», la signature visuelle de Jaguar.

Ce souci du détail se retrouve dans l’habitacle avec un système d’infodivertissement de pointe avec écrans à haute définition, touches tactiles et boutons rotatifs multifonctions. La sensation d’espace n’est pas étrangère à la présence d’un toit vitré panoramique qui illumine l’intérieur sans toutefois le transformer en serre. Son verre feuilleté teinté absorbe en effet la lumière infrarouge et empêche les rayons et la chaleur de pénétrer dans l’habitacle.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse