Linkedbyroad

MERCEDES-AMG A35

Absent jusqu’alors du segment porteur des compactes de 300 chevaux, Mercedes a corrigé le tir en introduisant au sein de sa classe A la version AMG la plus abordable jamais produite : l’A35 était née, en attendant la réitération de l’A45… Dotée d’une traction intégrale et de 306 chevaux, l’A35 saura-t-elle amener un souffle de fraîcheur parmi la concurrence ? Prenons la route pour tenter de répondre à cette question.

Pensant déjà aux photos, découvrir que notre A35 d’essai est noire me contrarie. Entre les nombreux reflets et son côté salissant en hiver, cette couleur est bien la plus compliquée à photographier. Parée en outre du Pack Night AMG (CHF 1’008.-), la plupart des éléments sont en noir brillant, comme le diffuseur arrière et l’échappement. Mais bien que le noir reste une couleur discrète, je trouve cette A35 relativement agressive. A moins que ce ne soit les jantes multi-rayons 19 pouces noir mat (CHF 1’277.-) qui lui confèrent ce côté déluré. Pour la rendre encore plus méchante, il est possible d’opter pour un aileron arrière surplombant le hayon.

L’habitacle est fidèle à la marque : chic et raffiné, avec un côté bling-bling assumé. Si les pièces en imitation aluminium brossé ou bois charment la vue, les parties façon « piano black » rappellent que nous sommes en réalité entourés de plastiques. L’éclairage d’ambiance est entièrement configurable au niveau des couleurs ainsi que certaines parties qui peuvent être éclairées ou non, comme les aérateurs circulaires.

Malgré la présence du toit ouvrant panoramique et d’une assise un peu haute, mes 195cm parviennent à trouver une position de conduite acceptable. Par contre, je remarque vite que les sièges manquent de maintien, tant au niveau de l’assise que du dossier. Heureusement, la marque propose de superbes sièges AMG Performance (dès CHF 3’011.- selon les versions) qui semblent identiques à ceux qui équipaient l’AMG GT C Roadster essayée l’été dernier. A noter que les sièges arrière reprennent la forme des sièges avant, avec des appuis-tête fixes. Une jolie touche de style, bien que cela entrave la visibilité arrière.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse