Linkedbyroad

MERCEDES-AMG C63 S COUPÉ

On n’arrête pas le progrès. C’est la première réflexion qui vient à l’esprit après avoir essayé la nouvelle AMG C63 S Coupé V8 biturbo de 510ch. Proposée jusqu’ici avec 7 vitesses, elle dispose de 9 rapports avec le millésime 2019. Elle ne sera commercialisée qu’à partir du mois d’octobre mais Sport-Auto.ch a déjà eu le privilège de l’essayer.

Prenez le V8 biturbo du coupé Mercedes-AMG GT testé l’an passé et greffez-le dans une Série C, vous aurez alors un cocktail explosif proposé en berline, en break, en cabriolet et en coupé. Même si chacune de ces carrosseries était présente lors des essais de presse organisés en Allemagne, j’ai choisi le Coupé. Il s’agit de la version la plus sportive et c’est avec une telle carrosserie que Mercedes-AMG s’aligne dans le championnat DTM, notamment avec le pilote genevois Edoardo Mortara.

Sitôt sorti de l’aéroport de Padeborn, au nord de Francfort, j’accorde ma préférence à un coupé gris-noir mat. La dénomination exacte de sa couleur est «designo graphite gray magno». Avant de m’installer à son volant, un coup d’œil sous le capot s’impose. Contrairement à ce qui se pratique dans la production en grande série, les moteurs AMG sont assemblés à la main. De la pose du vilebrequin et des arbres à cames aux différents branchements, chaque propulseur est monté par un seul technicien qui appose sa signature sur la plaquette du moteur AMG. Une telle plaquette se trouvait aussi sur le moteur de la Nissan GT-R essayée l’été passé. Celui-ci était également assemblé à la main.

Ce n’est pas la seule similitude entre ces deux voitures. Toutes les deux sont de véritables dragsters à quatre places. Mais si la Japonaise est propulsée par un 6 cylindres, l’Allemande fait appel à un V8 plus explosif et surtout plus expressif avec ses tonalités caverneuses. Je m’en rends immédiatement compte en accélérant à fond en entrant sur l’autoroute à vitesse illimitée qui doit m’amener au circuit de Bilster Berg.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse