Linkedbyroad

OPEL INSIGNIA GSi SPORTS TOURER

Après une belle carrière de 10 ans, l’Opel Insignia I s’est vue remplacée en 2017 par l’Insignia II dont nous vous présentons aujourd’hui l’essai de la version la plus sportive. Alors que le précédent modèle s’illustrait aussi dans une version OPC – qui est d’ailleurs toujours en service chez nos forces de l’ordre, il faudra pour l’instant se contenter du badge GSi sur la nouvelle venue. Opel a en effet décidé de mettre en pause le développement de ses modèles OPC, et pour l’heure, aucune information sur le futur de la branche sportive n’a été officiellement dévoilée.

Il y a quelques mois encore, l’Opel Insignia Sports Tourer GSi (Sports Tourer désignant la variante break, la berline portant le label Grand Sport) était disponible à choix avec un moteur essence 2.0L turbo de 260ch, ou un 2.0L bi-turbo diesel de 210ch. Les deux variantes sont des tractions intégrales à boîte automatique à 8 rapports. Malheureusement, probablement pour des raisons de quotas de productions liés aux émissions de CO2, Opel a récemment supprimé le moteur essence de 260ch de son catalogue. Le moteur essence le plus puissant ne développe alors que 165ch, mais il n’est pas proposé pour la GSi qui ne peut hériter que du moteur diesel de 210ch. Cela va-t-il être un handicap en matière de sportivité ?

Visuellement en tous cas, l’histoire commence bien. Impossible de ne pas remarquer les jantes 20’ biton (CHF 1’500.-) ainsi que les boucliers, bas de caisse et spoiler spécifiques à cette version. Les freins Brembo à 4 pistons et disques de 345mm à l’avant annoncent également la couleur ! Abaissée de 10mm, l’Insignia GSi revendique incontestablement une image sportive, sans pour autant ranger au placard son élégance née.

A l’intérieur, je suis bien accueilli par les magnifiques sièges sports présents de série sur la GSi. Grâce au label AGR (Aktion Gesunder Rücken / Action pour un dos sain), mes 195cm trouvent une position optimale tout en bénéficiant de nombreux réglages, allant de l’allonge de l’assise aux réglages de largeur et soutien lombaire. Les appui-têtes sont fixes mais suffisamment hauts. Cerise sur le gâteau : en plus d’être chauffants et climatisés, ils sont également massants. Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse