Linkedbyroad

RENAULT MEGANE IV R.S. PACK CUP

Véritable icône sportive dans le paysage automobile français, après une longue attente, la version RS de la Renault Megane de 4ème génération est enfin arrivée. Cette nouvelle Megane RS aura la dure tâche de reprendre le flambeau d’une Megane 3 RS aboutie, ayant même détenu le record de la traction la plus rapide sur la mythique boucle nord du Nürburgring. Découvrons ensemble le travail fourni par Renault Sport afin de séduire à nouveau sa clientèle sportive.

Au premier regard, la nouvelle Megane RS se veut plus agressive que son aînée. Au niveau de la forme globale, cette dernière en reprend les grandes lignes tout en innovant sur certains points, mais perd en charme avec cette génération uniquement proposée en 5 portes, ce qui est toutefois un argument de vente. Un travail conséquent a été réalisé sur la signature lumineuse de l’auto. La barre lumineuse de sa face arrière est bien intégrée, prolongeant ainsi des optiques légèrement creusées. L’objectif est simple : se distinguer de la concurrence dans un segment où les codes sont quasiment dictés. Ailes élargies, ouïes d’entrée d’air, échappement central, lame « F1 », la nouvelle Megane 4 RS est là pour affirmer sa sportivité.

Bien installé dans un semi-baquet entièrement recouvert d’alcantara (CHF 1’800.-), je contemple la planche de bord très épurée et minimaliste. Globalement, l’ensemble est sobre et classique. La console centrale est surmontée d’un écran tactile vertical qui se marie bien avec les lignes générales. Le tableau de bord propose un affichage digital central pour le tachymètre, laissant la possibilité de personnalisation au conducteur. Pour le reste, l’intérieur est constitué de plastiques assez bon marché, excepté l’habillage de levier de vitesse et le frein à main qui reste mécanique pour le coup (au grand plaisir des puristes). Ce dernier est mal implanté dans la console centrale car positionné trop haut et trop proche du levier de vitesse, mais on arrive à s’y habituer avec le temps.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse