Linkedbyroad

VOLVO S90 T8 TWIN ENGINE

« Et si le vrai luxe, c’était le silence ? » Cette question, inspirée du slogan publicitaire « Et si le vrai luxe, c’était l’espace ? » du Renault Espace, sied parfaitement à la Volvo S90 T8 eAWD Twin Engine. En effet, après avoir tourné sur « Start » l’élégante molette en aluminium cranté qui se trouve sur la console médiane, la Volvo S90 est certes opérationnelle mais n’émet aucun bruit. Même constat après avoir sélectionné le mode « Drive » sur le levier de la boîte automatique Geartronic à huit vitesses : la voiture commence certes à rouler mais un silence de cathédrale est toujours de mise.

Comme son appellation Twin Engine l’indique, notre S90 dispose de deux propulseurs : un moteur essence 4 cylindres 2.0L turbo de 303ch chevaux et un moteur électrique de 87ch qui, le cas échéant, peuvent être utilisés en même temps. Il s’agit en fait de la même motorisation hybride rechargeable du break Volvo V60 R-Design T8 Twin Engine essayé par mon collègue Bob et quand le mode de conduite est sélectionné sur « Pure » ou sur « Hybrid », c’est uniquement le moteur électrique qui est utilisé au démarrage, d’où l’absence de bruit précédemment évoquée.

« Et si le vrai luxe, c’était le silence ? » Ce n’est pas faux, ce d’autant plus que ce « luxueux » silence s’accompagne d’une finition irréprochable, d’excellents sièges et de matériaux nobles, à commencer par du cristal suédois, du bois de noyer scandinave et du cuir Nappa dans la finition « Inscription » de notre voiture d’essai. La finition « Inscription » est la plus coûteuse des trois versions proposées. Elle est facturée CHF 95’750.- contre CHF 90’000.- pour la finition « Momentum » et CHF 94’850.- pour la version «R-Design» (tarifs hors options).

La technologie hybride, qui permet de rouler une quarantaine de kilomètres en mode 100% électrique pour autant que l’on n’écrase pas la pédale d’accélérateur avec vigueur, ne constitue pas le seul raffinement technologique de notre voiture d’essai. Celle-ci dispose d’un mode de conduite semi-automatique qui est couplé au régulateur adaptatif de vitesse. Ces deux systèmes permettent de garder automatiquement une distance de sécurité avec le véhicule qui précède et de rester constamment au centre de la voie de circulation pour autant que celle-ci soit délimitée par un marquage ad hoc. Je ne vais pas tarder à en faire l’expérience.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse