Linkedbyroad

Bottas remporte la dernière course F1 de la saison. Satisfaction mais pas de points pour Romain Grosjean et les Sauber

Parti de la pole position, Valtteri Bottas a remporté sa troisième victoire de la saison. Auteur d’un très bon départ et irréprochable tout au long de la course, le pilote Mercedes devance Lewis Hamilton et Sebastian Vettel. C’est néanmoins une victoire pour l’honneur puisqu’elle ne lui permet pas de passer au deuxième rang du classement du championnat du monde.

Pour la dernière course de l’année, le départ est fluide et sans accrochage. C’est également le cas pour Valtteri Bottas qui reste en tête après les premiers virages. Il devance Lewis Hamilton, Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo. Aucun changement majeur n’est ainsi à noter dans ce premier tour mis à part une petite frayeur pour Kevin Magnussen et un duel entre Nico Hülkenberg et Sergio Perez qui verra l’Allemand prendre le meilleur en court-circuitant un virage. Verdict 5 secondes de pénalités pour le pilote Renault lors de son premier changement de pneumatiques. La suite de ce début de course n’est guère plus passionnant si ce n’est un beau duel entre Romain Grosjean et Lance Stroll pour la 13ème place. On se demande alors si ce Grand-Prix peut s’animer avec le passage aux stands des premières voitures, mais Verstappen et Räikkönnen 5ème et 6ème n’offrent guère de spectacle lors de leur changement.

Ricciardo et Sainz abandonnent, aucun changement en tête de course
Les prochains tours offrent un peu plus de spectacle et frissons aux spectateurs puisqu’ils voient Daniel Ricciardo abandonner sur problème hydraulique et Valtteri Bottas ressortir avec une légère avance sur Lewis Hamilton après leurs changement de gommes. L’Anglais va tout tenter et revenir sur le Finlandais sans toutefois parvenir à le passer. Pendant ce temps, les mécaniciens de chez Renault ne fixent pas la roue avant gauche de Carlos Sainz, lequel voit sa course se terminer hors de la piste.

Bottas assure, Hamilton rend les armes
Les derniers tours ne vont rien apporter de plus à cette course très monotone. Comme souvent, le circuit d’Abu Dhabi prouve qu’il n’a pas été construit pour les dépassements et Lewis Hamliton en personne se résigne à rester derrière Bottas. Il laisse d’ailleurs le Finlandais filer dans les derniers tours vers une victoire pour l’honneur puisqu’elle ne lui permettra pas de passer devant Sebastian Vettel (troisième aujourd’hui) au classement du championnat du monde. C’est néanmoins un nouveau doublé Mercedes devant l’Allemand seul véritable dangereux opposent de la saison.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse