Linkedbyroad

Supercars – Simona de Silvestro en difficulté avec sa mécanique, les deux leaders du championnat dos à dos

Disputée en Nouvelle-Zélande, sur le petit tracé de Pukekohe, le pénultième rendez-vous 2018 de Supercars ne permettait pas aux deux leaders de se départager et ils devront donc attendre le dernier rendez-vous pour l’attribution du titre. Quant à Simona de Silvestro, elle affichait de belles performances avant que des ennuis mécaniques ne l’accable.

En raison d’un problème avec sa boîte de vitesse, Simona de Silvestro se retrouvait en fond de grille pour la première course du week-end, la suissesse ayant été obligé de s’arrêter lors de la séance de qualification. En course, elle gagnait six positions dans le premier tour, mais un problème lors du ravitaillement la faisait reperdre des places et elle franchissait la ligne d’arrivée au vingt-et-unième rang.

Simona de Silvestro : « Nous avons connu un souci avec la boîte de vitesse hier et encre ce matin aux essais ce qui explique notre mauvaise qualification. En course c’était pas si mal, mais le pit-stop nous a fait du tort. J’ai gagné plusieurs places au départ, mais j’étais revenu à ma position de départ après mon arrêt. Ensuite, je me suis battu pour gagner quelques positions. »

Parti seizième sur la grille de départ le lendemain, Simona concluait la course dominicale au dix-huitième rang après avoir connu une usure prématurée de ses pneumatiques qui l’empêchait de pouvoir se défendre en fin de course.

Simona de Silvestro : « Changer la boite de vitesse hier fut la bonne décision, et les qualifications furent réussis. Notre rythme était bon et sans un drapeau jaune, j’aurais réalisé un meilleur chrono. Mon départ fut catastrophique et j’ai perdu deux places. Ensuite, mes pneumatiques arrières se sont très vite usés et ce fut difficile de piloter dans ces conditions. Aussi, nous allons analyser ces données et voir ce que nous pouvons faire. »

Les deux leaders du championnat, Scott McLaughlin et Shane Van Gisbergen, ont dominé le week-end mais sans pouvoir se départager puisqu’ils terminaient sur les deux premières marches du podium à tour de rôle, le pilote Holden l’emportant le samedi alors que la Ford l’emportait le dimanche, Chaz Mostert (samedi) et Jamie Whincup (dimanche) complétant les podiums.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse