Linkedbyroad

WRC – Sébastien Loeb remporte sa 79ème, Sébastien Ogier repasse en tête du championnat

Le “Vieux Maître”, comme l’a surnommé Ott Tanak ce dimanche matin, a encore frappé. Alors qu’il n’avait qu’un programme de 3 rallyes sur la C3 WRC, Sébastien Loeb a démontré qu’il était toujours au niveau en Catalogne en remportant une nouvelle victoire dans l’épreuve espagnole et portant ainsi son total de victoire à 79. Dans le championnat, le leadership a changé puisque Sébastien Ogier, après avoir terminé sur la deuxième marche du podium, s’est emparé de la tête avant le dernier rendez-vous en Australie.

Après une première spéciale jeudi soir où le quintuple champion du Monde s’imposait, le rallye débutait réellement le vendredi avec une journée sur la terre. Handicapés par leur position d’ouvreurs sur la route, Thierry Neuville et Sébastien Ogier perdaient du temps en cette première journée qui allait être marqué par une domination des Toyota d’Ott Tänak et Jari-Matti Latvala. Et, si le pilote finlandais perdait une quarantaine de seconde dans une crevaison, le pilote estonien concluait, lui, cette première journée en tête avec près d’une demi-minute d’avance sur le local Dani Sordo, devant Elfyn Evans et Sébastien Loeb, ce dernier ayant perdu un peu de temps après avoir calé.

Après le vendredi sur la terre, c’est l’asphalte qui attendait les concurrents du WRC ce samedi, et la pluie rendait le choix des pneus délicats. Parti en pneus pluies, contrairement à la majorité des concurrents en soft, Ott Tanak accentuait son avance dans le premier chrono avant de subir une crevaison dans la deuxième es de la matinée et de perdre toute chance de victoire. Et, si Dani Sordo récupérait la place de leader, s’était de courte durée puisque le pilote espagnol chutait au classement dans l’après-midi. A l’inverse, Jari-Matti Latvala et Sébastien Ogier effectuaient une belle remontée, et, malgré sa crevaison de la veille, le pilote Toyota concluait cette deuxième journée en tête, mais avec une faible avance puisque le pilote Ford se retrouvait à moins de 5 secondes, Sébastien Loeb à 8 secondes, Elfyn Evans à moins de 10 secondes alors que les pilotes Hyundai Thierry Neuville et Dani Sordo pouvait encore jouer leur carte en étant pointer à 12 et 16 secondes.

Lire la suite…

Par notre partenaire

0

louvet


Laisser une réponse